D'ou vient le Reiki?

usui05-3.jpg

Il existe bien des versions et chaque histoire a un fond de vérité. En voici une...

L’histoire du Reiki :

Le docteur Mikao Usui a découvert et développé le système Reiki. Il est né au Japon le 15 août 1865, dans la province de Gigu, près de Nagoya. Nous savons avec certitude qu’en son jeune âge, il a étudié le kiko, au temple bouddhiste de Tendai sur le mont sacré Kurama, au nord de Kyoto. Le kiko est la version japonaise du Qi Quong .Cette pratique repose sur le développement et l’usage du ki, l’énergie de vie, et comprend des méthodes de guérison par une imposition des mains. Le kiko exige de constituer en soi une réserve d’énergie, avant de l’utiliser pour la guérison. Celui qui utilise la méthode kiko, risque aussi l’épuisement puisque cette pratique peut conduire à prendre sur son énergie personnelle. Le jeune Usui se demanda alors s’il existait une façon de guérir, sans avoir d’abord à stocker cette énergie, puis à la laisser s’épuiser jusqu’au bout. Son éducation et son esprit organisé, selon certains, l’ont aidé à obtenir le poste de secrétaire du responsable des départements de la santé et des affaires sociales, qui devint par la suite le maire de Tokyo.

En 1914 il décida de devenir moine bouddhiste. Il consacra son esprit à la prière et pratiqua intensément. Finalement il retourna sur le mont Kurama, là ou il avait étudié lorsqu’il était jeune garçon. Il décida de faire une retraite de 21 jours sur cette montagne, il passe ses journées à jeuner, chanter, prier et méditer. Vers la fin de sa retraite en mars 1922, un flot de lumière spirituelle puissante l’a pénétré au sommet de la tête. Il a reçu un Satori. Cette lumière était l’énergie du Reiki, venant à lui sous la forme d’une initiation.

Sa conscience s’est alors éveillée et il se rendit compte qu’une grande puissance venait d’entrer en lui. Il reconnut ce pouvoir qu’il avait souhaité lorsqu’il avait étudié la guérison sur le mont Kurama pendant son enfance. Une immense joie l’envahit, il savait qu’il pouvait alors guérir les autres sans appauvrir sa propre énergie. Usui Sensei a commencé par utiliser le Reiki sur lui-même, puis sur les membres de sa famille. Il alla s’installer à Tokyo en avril 1922, où il créa un centre de guérison qu’il appela « Usui Reiki Ryoho Gakkai ».

En français cela signifie centre de guérison Reiki Usui. Il commença à enseigner et à donner des traitements de Reiki.  Usui Sensei continua d’enseigner et de donner des traitements au centre de soins de Tokyo, tandis que la paix et l’harmonie furent secouées en 1923 par le plus terrible et dévastateur tremblement de terre qui frappa le Japon. Plus de 140 000 personnes y ont trouvés la mort. Des milliers de maisons et d’immeubles se sont écroulés sur le sol et beaucoup d’autres furent détruits par les flammes. Des milliers de personnes se retrouvèrent à la rue, presque tous étaient traumatisés et sous le choc. Usui Sensei et ses étudiants travaillèrent jour et nuit pour aider autant de personnes qu’ils pouvaient. En 1925 il ouvrit un centre plus grand à Nakano, Tokyo. Il se mit à voyager dans tout le Japon pour répandre le mot Reiki. Le besoin de guérison après le tremblement de terre perdura plusieurs années. Pendant cette période il a enseigné le Reiki à plus de 2000 étudiants et formé 16 enseignants.

En raison de l’aide qu’il apporta à la population, le gouvernement japonais lui décerna la récompense Kun San To pour service méritant auprès des autres.

jardin-zen-japonais.jpg